Hommage à M.Moussa Ndiaye 1er Adjoint au Maire.

On juin 2, 2017 by admin2375
El Hadji Moussa NDIAYE est parti ce dimanche 27 novembre 2016 – la nouvelle est tombée au moment où l’on s’apprêtait à faire la prière du timiss – Quelle prière !!!!
Qui était Moussa : Elève studieux dans le primaire,toujours classé dans les trois premières places, Moussa n’a pu continuer ses études pour des raisons indépendantes de sa volonté – N’empêche, il s’incorpora dans l’armée puis dans la Police où il se fit remarquer par ses qualités. Bien des années après, il fut choisi parmi les agents qui devaient travailler à la Direction de l’Automatisation du Fichier (DAF) nouvellement créée et qu’il ne quittera qu’à la retraite.
Tribun hors pair au service et dans le civil, la parole lui a été toujours donnée à ,cause de la cohérence et de la véracité de ses propos. Moussa était toujours Président ou trésorier des associations dont il était membre à cause de la probité dont il faisait montre. Par sa conduite exemplaire, il a reçu de l’Autorité, plusieurs distinctions et décorations.
Dans le civil, Moussa était le 1er adjoint du Maire de Malika -Quel honneur pour toute la Police – il n’a pas été choisi au hasard. Dans ses nouvelles fonctions auprès du Maire, Moussa a été l’Officier de l’Etat Civil de la Mairie, donc conseiller municipal à Malika et à la Mairie de la ville de Pikine. Comme officier de l’Etat civil, il a pu redresser d’une façon magistrale ce service, au point d’être félicité par le tribunal de Pikine.
Moussa passait son temps libre, à donner des conseils, surtout aux jeunes. Car comme il aimait à le répéter, Malika est un village créé par Seydina Limamoulaye donc village à vénérer et respecter. On ne devrait pas y faire certaines choses illicites. Un homme pouvait le retenir dans la rue
Moussa a été à l’origine de la création de la caisse de solidarité familiale qui existe depuis 2002.
Moussa croyait profondément en SEYDINA LIMAMOU.
Moussa, Moussa Moussa….Trouverons nous un autre Moussa NDIAYE.
Que SEYDINA LIMAMOU LAYE l’accueille et que DIEU Le miséricordieux absoute ses péchés et le conduise au paradis firdawsi.
Repose en paix entouré de ta mère Mbene GAYE et de ton admirable épouse Yacine NDIAYE.
 LIBASSE KEBE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *